Algérie : Hoggar, l’ermitage de Foucault

15 jours de voyage dont 5 jours de randonnée chamelière dans le décor minéral et majestueux du Hoggar jusqu’à l’ermitage de Charles de Foucault. 

Prix tout compris avec vol à partir de 2.350 € 

Difficulté : marche de 4h à 6h par jour
Hébergements : Auberge et à la belle étoile en bivouac.
Famille : adultes
Période : de novembre à avril

Jour 1 : Vol France-Tamanrasset et arrivée à Tamanrasset tard dans la nuit.

Jour 2 : TAMANRASSET- TERHENANET : 1h30 de route et piste.

Accueil à l’aéroport vers 1h du matin par notre guide et transfert à l’auberge pour le reste de la nuit. Matinée libre. Déjeuner au restaurant traditionnel L’Adriane, au pied de la montagne du même nom et transfert en 4×4 de 40km vers Terhenanet, village touareg de la tribu des Dag Ghali. Rencontre et échanges avec les habitants autour d’un repas. Hébergement dans le village.

Jour 3 : TERHENANET – ILAMAN 

Le matin nous rencontrons notre équipe chamelière et départ de la randonnée à travers l’oued Terhenanet. Nous longeons le massif de la Taessa pour nous plonger dans les gorges étroites de l’oued Ilaman. Décor magnifique pour notre bivouac au pied de la montagne Ilaman (2739m).

Jour 4 : ILAMAN – TAHAT

Nous continuons sur la bordure occidentale de la Taessa pour atteindre le mont Tahat (3000m d’altitude), le point le plus culminant d’Algérie. Nous installerons le bivouac au pied de la montagne dans ce décor sans végétation.

Jour 5 : TAHAT – ASSEKREM

Nous entamons notre ascension de lAssekrem pour arriver à Ségueika, notre lieu de bivouac. Nous abandonnons la caravane que nous retrouverons le soir au bivouac pour arriver en haut du massif (2728 m). Visite de l’ermitage du Père De Foucauld. La vue est exceptionnelle sur les plus beaux sommets de l’Atakor, Tizouyag,Assaouinen,Oul,Taridalt. Rencontre avec les petits frères.

Jour 6 : ASSEKREM – TAGUELGUIST

Nous commençons notre descente, étape impressionnante du parcours. Nous arpentons les pentes de l’Atakor, les yeux accrochés aux fabuleux défilés féériques qui ne cessent de changer au fil de notre randonnée. Bivouac dans l’oued Taguelguist.

 Jour 7 : TAGUELGUIST – AFILAL-TINEFTAOUINE

Notre caravane se faufile dans les méandres des petits oueds, à travers un monde minéral ou l’on peut trouver des points d’eau pour abreuver les dromadaires et s’approvisionner en eau.

Nous visiterons Afilal, un cours d’eau où la végétation est abondante en plein milieu d’un décor désertique caillouteux. Bivouac dans l’oued Tineftaouine.

Jour 8 : TINEFTAOUINE – TIMESLIL

Longeant l’oued Tineftaouine à travers la gorge du corbeau, nous atteindrons un magnifique empilement d’assiettes en pierre pour le déjeuner. Nous évoluons l’après-midi à travers une végétation luxuriante le long de l’oued. Bivouac dans l’oued Timeslil.

Jour 9 : TIMESLIL – BASSIN DE TANGUET

Nous continuons notre descente vers le bassin de Tanguet, en passant par l’oasis inattendue d’In Egrewal, qui sera notre décor pour le déjeuner avec ses jardins, sa verdure, ses palmiers, ses tamaris et son eau qui coule qui abrite des grenouilles. Nous installerons notre bivouac du soir un peu plus loin dans l’oued Tanguet.

Jour 10 : Oued TANGUET – ISIZGAN

Nous enchainerons dans un défilé d’oueds, Tanhart, Tanmanri, pour atteindre l’oued Isizgan où poussent des tamaris.  Bivouac.

Jour 11 : ISIZGAN – TEHE N’OUDI

Nous traversons le massif d’Aleheg par les gorges de l’oued Amezguin pour arriver sur la plaine de Téhé n’Oudi (le col du beurre). Nuitée à proximité du village.

Jour 12 : TEHE N’OUDI – TISSET N’OUZEN

Nous arriverons dans une région de collines par la vallée de Tisset N’ouazen entre plateau volcanique et la montagne Aleheg. Nous traversons l’oued Tifarfara et Aha N’fezouan pour atteindre notre bivouac.

Jour 13 : TISSET N’OUZEN – IGANAWEN – TEKECHARWET

Nous continuons notre traversée vers le sud pour atteindre les gravures rupestres d’Iganawen que nous découvrirons sur d’énormes boules de granit. Notre dernier bivouac aura lieu dans l’oued Tekecherwet.

Jour 14 : TEKECHARWET – TAMANRASSET : 1h de piste.

C’est après le petit déjeuner que nos véhicules nous rejoindrons pour nous conduire à Tamanrasset. Installation à l’auberge. Déjeuner à l’Adriane. Visite de la ville dans l’après-midi, retour à l’auberge pour le dîner et petit repos avant le départ.

 

Jour 15 : VOL RETOUR : transfert à l’aéroport vers minuit. Vol vers la France.

Temps de marche : Nos étapes sont de 4 à 5h de marche. Si le groupe le permet et suivant la saison (longueur du jour et températures), certaines étapes se feront en une seule fois.

Du 21/10 au 04/11/23 = 2 400 €   assuré à partir de 4 personnes
Du 23/12 au 06/01/24 = 2 410 €  assuré à partir de 4 personnes
Du 20/01 au 03/02/24 = 2 350 €  assuré à partir de 4 personnes
Du 10/02 au 24/02/24 = 2 350 €  assuré à partir de 4 personnes
Du 02/03 au 16/03/23 = 2 350 €  assuré à partir de 4 personnes
Du 06/04 au 20/04/24 = 2 400 €  assuré à partir de 4 personnes

Ces prix comprennent tout, exceptés les pourboires d’usage.
Supplément pour 4 ou 5 personnes : + 120 €/pers
Groupe constitué de 8 personnes minimum : – 100 €/pers

Information :
– si vous êtes un groupe d’au moins 4 personnes, vous pouvez créer votre propre date de voyage en groupe fermé.
– départ possible de province, nous contacter

Groupe : 10 personnes au maximum..
A noter : 60 € sont reversés pour le développement.

Informations générales sur tous nos voyages en Algérie

Historique : Le Hoggar est la première destination des voyages Croq’Nature. Après avoir partagé la vie d’une famille touarègue dans le Hoggar, durant 6 mois, en 1974, j’ai décidé d’organiser le premier voyage pour des amis, en 1987. La dimension solidaire fut de suite mise en œuvre, car ce voyage avait également pour but, de financer l’agrandissement du puits de ma famille d’accueil. De nombreux voyages ont suivi jusqu’en 1991. Après une interruption de 10 ans, nous avons repris en 2000, pour stopper à nouveau en 2010. Reprise des voyage en octobre 2019.

Equipe et partenariat : Nos voyages sont réalisés depuis 2006, en partenariat avec notre amie K B, qui possède une agence à Tamanrasset. Si sa grande expérience du voyage saharien est incontestable, sa vision solidaire, équitable et écologique en font une partenaire privilégiée. Son campement d’accueil écologique avec son jardin bio à Tamanrasset, est la siège de Croq’Nature en Algérie.  

Aérien : les départs et les retours sont principalement de Paris avec une escale à Alger, sur la compagnie Air Algérie.

Bagages : 1 x 23kl + 10kl en cabine

Prix : ils comprennent tout, exceptés les pourboires au guide, au cuisinier, aux chameliers et les consommations personnelles.

Groupes : de 4 à 10 personnes. 

Confort et nourriture : ces voyages s’adressent aux voyageurs prêts à accepter la rusticité des nuits à la belle étoile. La cuisine est simple et préparée lors des bivouacs autour du feu. La Taguella (pain cuit sous les braises), les pâtes, le riz sont accompagnés d’une sauce, à base de légumes de saison et de viandes de chèvres ou de moutons. Les salade de crudités et les fruits frais ou en boite, suivant la saison, sont également au programme.

Hébergements : tentes nomades au bivouac de Tamanrasset ou de Djanet et bivouac à la belle étoile lors des randonnées. Un matelas d’une dizaine de cm d’épaisseur est fourni pour chaque voyageur. Tente igloo possible en location.

Les formalités et la santé : passeport avec 6 mois de plus que votre date de retour. Le visa se fait auprès du consulat d’Algérie le plus proche de chez vous. Aucun vaccin n’est obligatoire.

Le change : le dinar est l’unité monétaire utilisée en Algérie. 1 € : 134 DA

Variations de température entre la nuit et le jour : nos voyages ont lieu de la mi-octobre à la mi-avril. Les températures varient de 8° à 15° dans la journée de décembre à fin janvier et de 17° à 30° les autres mois. La nuit, la température peut baisser de 8° en décembre et janvier et de 15° les autres mois. 

Développement /solidarité : En 31 ans, nous avons financé quelques projets (puits, pompes, et aménagements de bivouac) pour un total de 5200 €. La majorité des parts développement des voyages en Algérie, ont financé des projets au Mali et au Niger car ces populations sont beaucoup plus démunies.